PARIONS SPORT 100€ offert
PLACES POUR TOUS » Rugby » La rubrique de Jack Amselem: Stade Toulousain – Stade français

La rubrique de Jack Amselem: Stade Toulousain – Stade français

Par Alexis Pascal, le 12-04-2010

st -sfLe dernier quart de finale de la Coupe d’Europe proposait un choc entre le Stade Toulousain, qui reçoit pour la 50ème fois au Stadium, et le Stade Français, qui compte sur la H Cup pour sauver une saison bien terne.

Mais derrière cette affiche se cache une rencontre très importante pour les deux clubs. En effet, pour les Toulousains il s’agit de trouver une certaine constance dans le jeu et d’aller le plus loin possible dans une compétition qu’ils n’ont plus remportée depuis 2005 ; tandis que pour les Parisiens, ce match sonne comme une revanche de la gifle reçue il y a un mois au Stade de France (0-29) et une confirmation de l’embellie aperçue contre Clermont la semaine passée.

Durant les vingt premières minutes fermées ou l’on ressent toute la pression de ce quart de finale, ce sont les parisiens qui se créent les meilleures occasions d’ouvrir le score mais sans réussite. A la 20ème minute de jeu, Roncero bénéficie d’un bon mouvement de Bastareaud et du plaquage raté de Picamoles pour inscrire le premier essai de la rencontre, transformé par Lionel Beauxis (0-7).

La réaction des toulousains est immédiate et suite à un hors-jeu parisien, David Skrela ouvre le compteur des toulousains en transformant la pénalité (3-7). Beauxis redonne 7 points d’avance aux parisiens après une faute toulousaine (3-10) à la 30ème minute.

Toulouse renverse complètement la tendance, se crée de plus en plus d’occasions et pousse les parisiens à la faute. Pénalité convertie par Skrela qui permet aux toulousains de rester au contact (6-10).

Dans le temps additionnel de la première mi-temps et suite à une longue séquence de Toulouse, Yannick Jauzion profite d’un une-deux avec Poitrenaud, pour aplatir dans l’en-but parisien et permet à Toulouse de passer devant les parisiens au score pour la première fois depuis le début de la rencontre. Skrela ajoute deux points de plus et les toulousains regagnent les vestiaires en menant au score malgré la très bonne première mi-temps parisienne (13-10).

Durant les 10 premières minutes du second acte, les erreurs sont nombreuses de part et d’autres ce qui permet aux buteurs des deux équipes de s’illustrer : Beauxis égalise dans un premier temps avant que Skrela ne redonne 3 points d’avance aux toulousains, avantage sans conséquences puisque le numéro 10 parisien convertit la pénalité suite à une faute sur le renvoi parisien (16-16) à la 48ème.

C’est alors qu’intervient le tournant du match : nouvelle faute sous le renvoi toulousain sanctionné par l’arbitre monsieur Lewis. Skrela transforme sa pénalité grâce au poteau droit et Toulouse repasse en tête (19-16) à la 50ème minute.

Galvanisé par la réussite au pied de leur ouvreur, les rouges et noir enchainent les longues séquences qui finissent par faire craquer la défense parisienne et c’est l’argentin Patricio Albacete qui aplatit dans le camp parisien à l’heure de jeu. Essai que transforme Skrela sans difficulté (26-16) à la 60ème minute.

Les parisiens subissent et craquent nerveusement à l’image de Papé, tout près de recevoir un carton jaune à cause d’une énième faute au sol. Skrela se charge de punir ses anciens coéquipiers (29-16) à 10 minutes du terme de la rencontre.

Les toulousains déroulent alors et coulent les parisiens qui finiront le match à 14 suite au carton jaune reçu par Simon Taylor pour une faute d’antijeu. L’ouvreur toulousain confirme que son jeu au pied est parfaitement rodé (32-16) à la 72ème minute.

Les parisiens tentent de sauver l’honneur mais jouent maladroitement, ce dont profite les toulousains qui partent en contre. Heymans inscrit le troisième essai toulousain après une passe au pied de Médard dans le dos de la défense. Skrela ne flanche toujours pas (39-16) à la 75ème minute.

Skrela qui aura marqué la bagatelle de 27 points pour son équipe cette après-midi, parachève le succès toulousain (42-16).

Au final, malgré de l’envie, de la détermination et une bonne entame de match, les parisiens n’ont pu battre cette équipe de Toulouse menée par un Jauzion de gala et qui aura marqué 29 points en deuxième période.

Pour les parisiens une très hypothétique qualification pour les play-offs est envisageable mais la saison est belle et bien noire et ratée. Pour les toulousains une belle fin de saison se profile grâce à une qualification pour les play-offs déjà assurée et à une belle demi-finale de H Cup à disputer à domicile contre les irlandais du Leinster pour rejoindre le Stade de France !

Jack Amselem

Alexis Pascal
Co-fondateur de Places Pour Tous. J'aime le rugby, le tennis, le 421 et les brochettes bœuf/fromage. Joignable tous les jours (où je travaille). Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*