PARIONS SPORT 100€ offert
PLACES POUR TOUS » Rugby » La rubrique de Jack Amselem: Le Stade Français se ressaisit

La rubrique de Jack Amselem: Le Stade Français se ressaisit

Par Alexis Pascal, le 06-04-2010

stade français vs clermontAprès trois défaites consécutives contre Toulouse au Stade de France (0-29), Brive et (14-26) et Perpignan (23-44), le Stade Français recevait Clermont pour continuer à espérer une place en play-offs mathématiquement encore possible. Pour son dernier match au Stade France, les parisiens se devaient ainsi de laver l’affront subi il y a un mois contre Toulouse dans cette même enceinte dionysienne.

Dès le début de la rencontre, les clermontois prirent l’ascendant sur les parisiens et le pilonnage de la première ligne clermontoise fut récompensé par l’essai de Thomas Domingo dès la 5ème minute que Morgan Parra transforma (0-7). Dès lors, les 72000 spectateurs du Stade de France se préparèrent à une nouvelle déconvenue mais les parisiens se révoltèrent alors et Dimitri Szarzewski inscrivit l’essai de l’égalisation après une pénalité vite jouée par Oelshig que Lionel Beauxis transforma à la 10ème minute (7-7).
Un Beauxis retrouvé qui, au terme d’une course incroyable, empêcha Floch d’inscrire un essai suite à une interception devant Arias. A la 18ème minute suite à une charge de Bastareaud, Gasnier profita d’une erreur de la défense auvergnate pour inscrire un nouvel essai transformé aussi par le numéro 10 parisien (14-7).
Malgré une forte possession de balle, les clermontois n’ont pas réussi à se montrer dangereux et ont du attendre les fautes parisiennes pour inscrire des points par l’intermédiaire de Parra à la 35ème (14-10).
Juste avant la mi-temps, et à la suite d’une pénaltouche, un groupé pénétrant se crée et progresse jusque dans l’en-but et Szarzewski inscrit son deuxième essai personnel. Beauxis rate la transformation et le score est de 19-10 à la mi-temps.

Après un premier acte marqué par l’engagement physique entre les deux équipes, la deuxième mi-temps baissa clairement de rythme du fait d’erreurs nombreuses de part et d’autres. Les deux équipes se heurtèrent alors au rideau défensif sans pouvoir le forcer, ni inscrire le moindre point. Cette deuxième période permit au deux entraineurs de faire tourner leurs effectifs et de donner du temps de jeu aux joueurs peu utilisés.

Au final, c’est une précieuse victoire pour le Stade Français qui continue de rêver à une hypothétique qualification pour les play-offs alors qu’il reste seulement deux matchs à jouer. cette défaite est une contre-performance pour les clermontois qui s’éloignent d’une qualification directe pour les demi-finales du TOP 14 !

Jack Amselem

Alexis Pascal
Co-fondateur de Places Pour Tous. J'aime le rugby, le tennis, le 421 et les brochettes bœuf/fromage. Joignable tous les jours (où je travaille). Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*