PARIONS SPORT 100€ offert
PLACES POUR TOUS » Rugby » H Cup: Le Stade Français presque qualifié !

H Cup: Le Stade Français presque qualifié !

Par Alexis Pascal, le 18-01-2010

Stade Français - Bath

Grâce à sa victoire face à Bath (15-13), le Stade français se rapproche un peu plus des quarts de finale même si l’Uslter reste dans la course. Face à des Anglais accrocheurs et sur un terrain difficile, les Parisiens ont réussi à inscrire deux essais pendant le premier acte.

Le Stade Français a conservé sa première place de la poule 4 grâce à sa courte victoire (15-13) sur Bath samedi et n’est plus qu’à un point des quarts de finale de la Coupe d’Europe avant de se déplacer à Edimbourg le 23 janvier lors la 6e et dernière journée. Le Stade Français compte quatre points d’avance sur la province irlandaise de l’Ulster qui s’est imposé vendredi contre Edimbourg 21 à 13. S’ils ramènent un point d’Ecosse, les Parisiens seront qualifiés pour les quarts de finale. Même en cas d’égalité avec la province de l’Ulster, ils seront premiers de poule après avoir pris l’avantage lors de leurs deux confrontations avec les Nord-Irlandais (défaite 13-23, victoire 29-16). Autant dire que le Stade français a presque un pied en quart de finale mais les joueurs de la capitale ont tremblé ce samedi face à des Anglais pourtant déjà éliminés.

Les Parisiens ont pourtant réussi une très belle entame de match. Malgré le replacement de fortune de Southwell au poste de demi de mêlée, les Stadistes jouaient parfaitement sur le plan tactique en occupant parfaitement le camp adverse. Malgré la pluie, Ignacio Mieres arrivait à bien alterner le jeu et les locaux profitaient aussi d’une certaine fébrilité dans les rangs anglais. Une domination rapidement convertie en points. Julien Arias réalisait un doublé (24e, 34e) après deux actions magnifiques. La victoire du Stade français apparaissait alors comme une évidence et le point de bonus offensif comme une formalité.

Pourtant, bien malgré lui, Lionel Beauxis redonnait espoir aux visiteurs trois minutes avant la pause. Dans ses vingt-deux , il tentait une reprise de volée pour dégager suite à une passe loufoque de Southwell mais il manquait le ballon. Le demi de mêlée adverse Claassens plongeait dans l’en-but malgré le retour de l’arrière parisien tout penaud (15-10 à la pause). Un essai gag suivi d’une nouvelle bourde sur le coup d’envoi de la deuxième période qui offrait une pénalité à Bath (15-13, 42e). Un deuxième acte qui n’offrait pas beaucoup d’occasions en raison d’une pelouse qui se dégradait au fil des minutes, devenant quasiment impraticable dans les dernières minutes.

source: www.rugbyrama.fr

Alexis Pascal
Co-fondateur de Places Pour Tous. J'aime le rugby, le tennis, le 421 et les brochettes bœuf/fromage. Joignable tous les jours (où je travaille). Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*