PARIONS SPORT 100€ offert
PLACES POUR TOUS » Tennis » La rubrique de Jack Amselem: Roland Garros / Deuxième Partie

La rubrique de Jack Amselem: Roland Garros / Deuxième Partie

Par Alexis Pascal, le 25-05-2010

roland_garros_logo-300x291

Les outsiders

David Ferrer: L’espagnol est un spécialiste de la terre battue comme en témoignent ces résultats sur terre cette saison : demi-finaliste à Monte Carlo, à Barcelone, et à Madrid et  finaliste à Rome. La terre battue de Paris reste difficile à maitriser pour lui, sa meilleure performance étant quart de finaliste, mais il a la capacité d’arriver en demi-finale si le tableau lui est favorable.

Fernando Verdasco: Le gaucher espagnol a réalisé une saison « terrienne » de haute volée qui lui a permis d’atteindre la finale de Monte Carlo, la demi-finale de Rome et les quarts de finale de Madrid et aussi de remporter le tournoi de Barcelone. Il n’a jamais brillé à Roland Garros (il n’a jamais passé les huitièmes de finale) et c’est un adversaire très difficile à jouer mais qui peut perdre le fil du match à n’importe quel moment.

Novak Djokovic: Il est impossible de dire ou en est le serbe aujourd’hui. Après avoir embêté Nadal l’année dernière sur les différents tournois de terre, sa meilleure performance cette année est demi-finaliste à Monte Carlo ou il a été balayé par Verdasco. Son abandon au tournoi de Belgrade à cause de problèmes respiratoires ne lui ont pas permis de s’aligner au  tournoi de Madrid, Djokovic arrive donc à Paris sans certitudes sur son jeu et sans réelles références en termes de résultats.

La surprise:

Ernests Gulbis: Le letton est la surprise de cette saison de terre battue. En effet, il a battu à Rome Roger Federer lors du premier tour pour finalement arriver jusqu’en demi-finale et être sorti seulement par  Rafael Nadal à qui il a pris un set. Gulbis a subi la loi de Federer à Madrid, mais là aussi il a entrevu la victoire. Il vient à Paris avec l’envie de montrer qu’il n’est plus le joueur instable de ces dernières années et qu’il peut rééditer le quart de finale qu’il avait atteint en 2008.

Les français:

Jo-Wilfried Tsonga: Le chef de file du clan tricolore a toujours hâte de retrouver le public parisien et de participer à son tournoi favori Porte d’Auteuil. Sa saison sur terre a été correcte et sans fulgurances (quarts de finale à Barcelone et à Rome) et il semble s’être remis de son abandon à Madrid pour cause de lombalgie. Grace à un tableau à sa portée, le français a des bonnes chances d’atteindre les huitièmes et plus si affinités…

Gaël Monfils: Le fantasque français n’a aucune référence sur terre cette saison à part un quart de finale à Madrid ou il a été balayé par Nadal mais jouer à Paris devant un public entièrement acquis à sa cause peut lui donner des ailes et pousser le parisien à créer l’exploit comme sa demi-finale en 2008.

Richard Gasquet: Eliminé au premier tour par Andy Murray (4-6,6-7(5/7),6-4,6-2,6-1).

Les absents

Nikolay Davydenko: fracture du poignet gauche

Juan Martin del Potro: opération du poignet

David Nalbandian: blessure à la cuisse gauche

James Blake: problèmes au genou

Tommy Haas: blessure à la hanche

Gilles Simon: blessure au genou

Ivo Karlovic: blessure au tendon d’Achille

Alexis Pascal
Co-fondateur de Places Pour Tous. J'aime le rugby, le tennis, le 421 et les brochettes bœuf/fromage. Joignable tous les jours (où je travaille). Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*